Hephaistos | Titans Grecs

Hephaistos | Titans Grecs

Les Héphaïsties étaient des festivités de la Grèce antique totalement consacrées à Hephaistos (Visiter le site internet Titans-grecs). Malgré le rôle du travail de la forge dans la période antique, il subsiste peu de représentations de ce dieu. Hephaistos est célébré dans l'île de Sicile et d’une manière générale en Italie du suddes événements miraculeux lui sont attribués.

L'enclume et le marteau sont les attributs d'Hephaistos. Les cyclopes épaulaient le forgeron dans sa tâche. Hephaistos a notamment fabriqué le trône de Zeus et le sceptre de Pélos. Les épopées lui octroient d'innombrables oeuvres.

L'histoire tumultueuse d'Hephaistos

Hephaistos apprend à confectionner des joyaux sur une île, où il vécut dissimulé pendant 9 années. Une autre version explique que c’est Zeus qui l’a expulsé du royaume des dieux. L'enfant fut recueilli par des habitants de l'île de Lemnos. Balancé du haut du domaine des dieux à sa naissance par Héré qui le trouvait hideux, Hephaistos a été sauvé au fond de la mer par deux nymphes. Il a été ramené de force sur le mont Olympe par Dyonisos, qui l’avait au préalable saoûlé.

Hephaistos est représenté comme un forgeron, presque toujours claudiquant. Sa mère le jeta en bas du mont Olympe. Certains pensent que son père est le dieu suprême, Zeus, époux et frère d’Héra. D’autres déclarent que Héra l'a mis au monde seule. Dans l'Antiquité romaine, Hephaistos est identifié comme Vulcain.

Un dieu de la forge systématiquement représenté avec son handicap

Tout comme l’enclume, l’âne et le marteau, une béquille figure parmi les objets attribués à Hephaistos. Le poète Homère le surnommait notamment "L'illustre Boiteux". Le Parthénon, sur à Athènes, présente une image d’Hephaistos affublé d'une béquille.

Articles